Le Ciel pour Toit

Le point culminant du voyage.

Le samedi 3 Septembre

 

Apres notre week end cheval nous descendons maintenant le long de la riviere Jumgal. Le midi un morceau de dinde presque daube est au menu. Aujourd hui cest la rentree des classes et tout les enfants sont en uniforme. Les petites filles portent des ponpons dans les cheuveux et la plupart ont l air heureux de retourner a lecole.

Plus tard nous nous arretons au bord d une bele riviere. Je (nico) sors la canne et apres avoir bien insiste sur une VASQUE (jembrasse flo au passage) , un joli barbeau de 32 cm vient prendre ma cuillere. Ce poisson bien que peu noble va quand meme me permettre d eviter le bredouille total sur tout le voyage.

Le soir nous nous endormons sous un beau ciel apres avoir fait une belle compote de pomme ...

 

Le dimanche 4 septembre

 

Ce matin, la route asphaltee s est vite transformee en piste. Nous longeons la riviere Suusamyre dans de magnifique gorges. Le paysage est superbe et la riviere dune clarete incroyable. Dans le milieu de lapres midi nous sommes doubles par un 4x4 diplomatique sans doute conduit par un allemand a en juger par son physique. 30 minutes plus tard nous le redoublons. Le malheureux a couche sa bete de puissance sur le toit. On ne comprend pas comment il a fait son compte tant il ny a personne sur la piste. Personne na lair blesse et nous rions un peu de son malheur en nous eloignant.

Le soir nous sortons des gorges apres 50 kilometres de piste bien taulees.

Un joli coin de camp au bord du confluent de la Suusamyre et de West Karakol.

La nuit sannonce fraiche...

 

Le Lundi 5 Septembre

 

Ce matin tout est trempe. nous plions rapidement pour retourner au soleil. La piste continue jusqua retrouver le grand axe OSH BISHKEK au pied du col de Too Ashuu.

Apres un petite collation dans une yourthe ou le proprietaire samuse a cacher des cadavres de moutons un peu partout, nous attaquons le col. 15 kilometres de montee avales en 1h30 environ. Arrive en haut je suis cuit (nico) mon coeur a du mal a retrouver un rythme normal. Nous sommes a 2800 metres environ et la route s enfonce dans un tunnel etroit non ventile de 3 kilometres.

Nous ne pouvons pas passer par la car ce serait un beau suicide je pense.

il nous faut donc partir sur a piste qui monte au col a 3600 metres. sur le chemin nous tombons sur un joli refuge d alpage qui savere etre une station meteo.

 

Nous sommes invites a dormir la, par la meteorologue et son assistant. La maison est tres douillette et nous assistons toute les trois heures a lenvoi des releves.

La transmission se fait par onde courte et en morse. (comme quoi se language na pas encore totalemenmt disparu). Lambiance est tres sympa et apres avoir dicute devant une merveilleuse soupe cartochka (pomme de terre) je pars me coucher bien rince...

 

Le Mardi 6 Septembre

 

Ce matin nous partons a lassaut du col apres un petit dejeuner splendide. Notre hote nous a fait un plov superbe. (sorte de risotto carrote mouton).

Le ventre bien plein lascension se passe tranquillement. Petite crevaison pile au sommet...

La vue est vraiment claire, il y a un peu de neige au col est nous sommes au point clminant du voyage.

La descente est un pe plus compliquee, il faut la plupart du temps pousser les becanes dans des gros cailloux et meme un fois les porter. A midi nous cassons la croute dans un coin fabuleux.

La descente redevient ensuite piste et nous rejoingnons lautre cote du tunnel en milieu daprem...

Arrive en bas un homme nous demande dou nous venons comme ca... Du col pardis lui repond steph...

Impossible!! pas en velo...

Il aura fallu lui montrer les photos pour quil accepte de nous croire.

S en suit une superbe descente dans de beau lacets sur un parfait asphalte... les gorges de la KARA BALTA s etirent sur 40 kilometres et debouche sur la grande plaine de bishkek.

Ce soir nous sommes invites par un peagier eleveur de chevaux de reproduction. Curieu culmul de metier...

Sa maison est superbe, laccueil est tres chaleureux est nous dormons sur la terrasse sur une jolie couche preparee par la maman. E parlant de maman, aujourdhui cetait lanniversaire de ma maman a moi...

 

Le Mercredi 7 Septembre

 

Nous quittons ce matin cette jolie ferme  et retrouvons le plat de la plaine.

Une petite pause internet et nous repartons. Une pause casse crout nous mene dns un endroit fort sympathique.

Dans un premier temps cest une babouchka dune cinquantaine dannee qui se soucie de notre sort et qui nous apporte de magnifique grappe de raisins que je deguste en passant a la chiasse qui mattend... Cette gentille dame languie sa fille partie en allemagne...

Arrivent ensuite, un azeri et un tchetchene.

En bon chomeurs au Kirghizstan ils piccolent pas mal.. Ils sont tres cool et nous sommes bientot rejoins par deux ouigours , trois vrai kirghize de souche, et un russe. Il est 15heures et un apero surprise se profile sous le porche de lepicerie...

Les bieres senchainent les paquets de chips aussi, et nous prenons la fuite au bout de 2 heures apres avoir passe un exellent moment.

Ce soir nous dormons sous un saule solitaire au bord de la route sous un superbe ciel etoile. Belle journne . Demain nous serons de retour a Bishkek.



12/09/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres